Message du Président du Conseil d’Etat de la République et canton de Genève

Genève, centre de diplomatie mondiale 

Lorsque mon prédécesseur James Fazy a pris la décision d’abattre les fortifications de Genève, au milieu du XIXe siècle, il délivrait ce que l’on appellerait aujourd’hui : un message. Abattre les cloisons ! S’ouvrir à l’autre ! Creuser des voies nouvelles et prolonger les anciennes! 

Genève est aujourd’hui le premier centre de diplomatie multilatérale du monde. Ce statut a longuement mûri. Les racines sont anciennes et tiennent au Refuge, à la Ligue de la Paix et à une longue tradition d’échanges. Elles ont fondé cette vocation fondamentale de Genève consistant à établir des liens et offrir du souffle au commerce, à l’humanisme et à la négociation diplomatique. On a créé à Genève le droit humanitaire et signé, il y a plus de 150 ans, la première Convention de Genève ; on y a codifié l’arbitrage international privé ; on y a implanté la Société des Nations, ancêtre et catalyseur de la Genève internationale contemporaine. Il convient d’entretenir cet héritage. 

Le Club diplomatique veille au développement de cette activité multilatérale comme à un patrimoine commun. Il y prend toute sa part. Le Conseil d’Etat lui sait gré de son implication et de sa précieuse contribution au rayonnement de Genève et de la Suisse, Etat hôte.

François Longchamp

Retour