Série de débats

Maintien de la paix et consolidation de la justice pénale internationale : Un regard africain


Dialogue exclusif avec S.E. M. Sidiki Kaba, Ministre des affaires étrangères de la République du Sénégal


Présentation de S.E. M. Sidiki Kaba

Avocat de formation, et détenteur de trois licences en droit, Philosophie, et Lettres obtenues aux Universités d’Abidjan et de Dakar, S.E. Monsieur Sidiki Kaba milite pour le respect des droits humains depuis près de 40 ans.

En 1981, il intègre la section sénégalaise d’Amnesty International, puis rejoint l’Organisation nationale de défense des droits de l’Homme (ONDH) qu’il va présider de 1995 à 2000.

Me Kaba s’est engagé sur la scène nationale et africaine, mais également sur la scène internationale en devenant en 2001 le premier africain élu comme président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), fonction qu’il occupera jusqu’en 2007. De 2014 à 2017, il est Président de l’assemblée générale des Etats partis au Statut de Rome de la Cour Pénale Internationale (CPI). Me Kaba est l’auteur de nombreuses publication, dont : « Défendre la Déclaration Universelle des droits de l’Homme » (1998), « Les Droits de l’Homme au Sénégal (1997) et « Les Droits de l’Homme en Afrique à l’aube du XXIe siècle » (1996).

En 2013, Me Kaba a été nommé par le Président de la République S.E. Monsieur Macky Sall, Ministre de la Justice, fonction qu’il a occupé jusqu’à fin 2017. Il occupe actuellement le poste de Ministre des affaires étrangères.

Voir photos